Actualité

Merci à tous d'être venus, bravo aux enfants pour leurs belles peintures, et aux photographes Maurice Simony et Sandra Pecego pour leurs belles images...

Entre novembre et avril, j'ai eu des discussions super stimulantes à propos d'art, de sciences, d'enfance, d'exigence, à propos de l'école, du rôle du livre et des adultes...
J'ai pu créer des ateliers nouveaux, qui correspondent à mes préoccupations, mes recherches...
J'ai pu aussi mettre mon nouveau livre en pratique avec les touts-petits et les professionnelles de la petite enfance !

Le vernissage m'a permis de revoir certains enfants, leurs enseignantes, rencontrer des parents... et maintenant, la résidence est vraiment terminée !

Quelques images de la très belle expo installée à La Collégiale, juste à côté de la médiathèque.
Avec Camille Garoche, Philippe UG, Cécile Bonbon et moi.

Et quelques belles choses photographiées dans la classe unique de l'école du Verger-sur-Dive, où il fait bon apprendre !

Bravo aussi aux élèves de l'école du Chat Botté pour leurs livres si intelligents. Des photos pour bientôt...

Au cours de la résidence, j'ai vu chaque classe 2 fois, la première pour cet atelier vivant, et la deuxième pour un atelier de peinture. Je n'avais pas pris le temps de décrire cette première scéance, qui me tient très à coeur. Voici donc quelques photographies, prises par mon ami Maurice Simony.

J'ai conçu cet atelier pour approfondir mes recherches sur l'enfance, l'altruisme et la créativité.

Cette scéance rassemble donc de nombreux aspects venus de mon expérience personnelle avec les enfants à l'école. Je cherche à créer un cadre suffisamment clair et cohérent pour nous permettre la liberté la plus grande. Je veux amener des conditions dans lesquelles les enfants se sentent bien, sont responsabilisés et adhèrent librement aux règles que je donne. Ces règles doivent être justes, claires, amusantes, basées sur la curiosité. L'espace est libre, mais structuré. Le temps est ouvert aux expériences, et s'inscrit dans une narration. Les effectifs souvent très nombreux des classes de maternelle m'a servi de contrainte de travail, de base de réflexion. Comment se servir de ce groupe pour stimuler la créativité et la réflexion ?

J'ai misé sur l'entraide, la solidarité, l'enthousiasme à collaborer que nous partageons.

"Notre histoire se passe dans l'espace. Un vaisseaux magnifique, reflétant les éclat des étoiles, file à toute allure entre les planètes, les comètes... A son bord, tout un équipage d'astronautes, les plus courageux, ingénieux qu'on ait vu. Ils étaient surtout très solidaires, savez-vous ce que veut dire solidaire?" Voici comment commence notre atelier. Les enfants seront ammenés à jouer tour à tour le rôle des astronautes, ou d'extraterrestre, ou de musiciens...

L'espace de jeux : une grande planète au milieu, de petits rochers pour s'asseoir, et plus tard pour jouer. Je leur propose des situations à résoudre : aller récupérer un astronaute perdu dans l'espace, se sauver d'une planète inhospitalière, rencontrer des extraterrestres... La participation des enfants au récit est complète. Ensemble, ils trouvent la solution : ceux qui regardent conseillent ceux qui jouent. Ils collaborent de différentes manières : ils se passent de petits rochers pour se construire un chemin, mais aussi ils se regardent et s'applaudissent, s'écoutent, se donnent des idées...

La résidence en quelques mots : cette résidence de 6 mois est portée par un groupe de biliothéquaires super motivés dont certaines sont bénévoles, sur un territoire très variés : Les Mureaux, une grande ville, et des communes plus petites voire rurales aux alentours (Les Mureaux, Meulan, Vaux-sur-Seine,Tessancourt-sur-Aubette, Juzier, Oinville-sur-Montcient, Bouafle, Ecquevilly).  Les enseignants se portent volontaires pour m'accueillir dans leurs classes pour des ateliers conçus spécialement pour cette résidence. (je vais aussi dans des crèches). En parallèle je travaille sur un  nouveau projet d'édition.
Ce livre s'adressera aux tout-tout-petits, mais suprise... Il y a encore beaucoup de travail !

A few words about the residency : this 6 month residency is led by a super active group of public librarian (some are volonteers), in a very diverse area to the north-west of Paris : towns and small villages. I meet children from 2 to 5 years old, to give workshops specially concieved for this residency. Meanwhile, I work on a new book.
My next book will be for the very very little ones, but surprise... Still lots of work ahead !

Je suis très contente de la tournure que prennent les ateliers. Je rencontre chaque classe à deux reprises.  La première  séance est un jeu qui donne à chaque enfant un rôle à tenir dans une grande histoire imaginée et racontée tous ensemble. Ils sont tour à tour spectateur, acteur, musicien. Des photos de cet atelier seront visibles bientôt. La deuxième est un atelier de peinture. L'imaginaire  de la première séance sert de point de départ à la deuxième.

I am happy the whorkshops are turning out pretty good! I meet each group two times. In the first session, the children play a full-scale story in which they all have a part. We imagine and tell the story together, and the children get to be spectator, actor, musician... The imaginary world we have created in the first session is the steping stone to the second whorshop, which is a painting session.

 

Voici quelques peintures d'enfants d'une classe de moyen+grand (Oinville sur Montcient). Ils se débrouillent très bien, chacun dans son style !!

Here are some of the picture painted by children from 4 to 5 years old in the village of Oinville sur Montcient. They did very good, each in their own style!